L'équipe d'animation du Bal après 10h de stream et d'échanges avec nos super intervenant·e·s.


En 1945, les étudiant·e·s communistes organisent un Bal populaire pour célébrer la fin de la guerre. Depuis, chaque année le 14 juillet, elles et ils perpétuent cette tradition, au nom de la liberté et de la fraternité des peuples. Cette année 2020, une crise sanitaire historique a contraint le monde à s'adapter. L'occasion, pour le Bal des étudiant·e·s, de passer le cap du millénaire et de s'essayer au stream.

Dès le début de son organisation, le Bal avait l'ambition de revenir sur les enjeux de la Conférence nationale 2020 de l'UEC. Ce temps démocratique, central dans la vie militante des étudiant·e·s communistes, nous permet de nous retrouver, de débattre des luttes politiques de la période, et surtout de réfléchir ensemble comment l'UEC peut permettre aux étudiant·e·s d'y joindre leurs forces et leur engagement.

Après l'annonce du confinement et la décision de dématérialiser le Bal 2020, nous avions donc une mission : réussir à faire vivre le débat autour des grandes batailles révolutionnaires de notre époque, tout en permettant aux étudiant·e·s - membres de l'UEC ou non - de se retrouver dans un temps joyeux et festif. La participation d'intervenant·e·s tout au long de la journée a permis de mettre en lumière de nombreuses batailles dans lesquelles les jeunes et les étudiant·e·s s'engagent en France et dans le monde : pour l'émancipation, la justice, le féminisme, l'antiracisme, le climat, la démocratie, la liberté des peuples, le progrès scientifique.

Après cette édition exceptionnelle du Bal, l'année 2020-2021 est bien lancée : il y a tout un monde à gagner et à transformer, et tou·te·s celles et ceux qui veulent participer au changement et agir sur leur fac doivent avoir des étudiant·e·s communistes à leurs côtés pour les y aider. Et l'année prochaine, à la même date, le 14 juillet, chaque étudiant·e qui se sera mobilisé·e sur son campus pourra retrouver tou·te·s les autres lors du Bal des étudiant·e·s 2021. Une édition qui sera enrichie des expériences de cette année en étant accessible en live dans toute la France, et que l'on espère organiser, si le contexte sanitaire le permet, sur une grande place étudiante de la capitale.

D'ici là, tu peux retrouver l'intégralité des contenus du Bal en podcasts : ils seront publiés tout au long de la semaine sur Clarté !